Quelles opportunités de développement pour le miel africain?


Agribusiness / jeudi, mai 21st, 2020

Le 20 mai marque la célébration de la journée mondiale des abeilles, sous le thème:  Engagez-vous pour les abeilles (en anglais: Bee Engaged ) . Le rôle des pollinisateurs et des abeilles dans la préservation de l’écosystème, est à valoriser. Savez-vous que les abeilles pourraient assurer un moyen d’existence ou de revenu pour beaucoup de personnes, notamment à travers l’apiculture? Très souvent, les gens ont peur de ces insectes qui ont la réputation de piquer ceux qui s’en approchent, alors qu’elles sont très utiles lorsque l’on apprend à les utiliser.

L’apiculture, un domaine aux opportunités multiples

L’apiculture est l’activité qui consiste à élever des abeilles à miel dans le but d’exploiter les produits issus de la ruche, notamment le miel, la gelée royale et le propolis. Dans plusieurs pays africains, notamment en Afrique de l’Ouest et du centre, les techniques ancestrales d’apiculture sont toujours utilisées, au détriment de techniques modernes qui permettent d’augmenter la production, en préservant l’environnement. Il est difficile d’obtenir des données chiffrées sur ce secteur.

La chasse au miel, c’est à dire le pillage des nids des abeilles domestiques sauvages pour récolter le miel et la cire, est pratiqué dans le monde entier partout où abondent les colonies d’abeilles sauvages. Depuis des milliers d’années, on sait aussi qu’il est plus rentable et plus pratique d’encourager les abeilles à faire leur nid dans une ruche. L’élevage des abeilles dans cet abri est la définition de «l’apiculture» au sens le plus strict du terme, mais dans un sens plus large, elle comprend toutes les activités ayant trait aux abeilles, à la récolte et à la transformation de leurs produits. Il existe beaucoup de techniques d’utilisation des abeilles domestiques à des fins pollinisatrices ou productrices. Les méthodes employées sont choisies en fonction du type d’abeilles disponibles et des compétences et des ressources dont dispose l’apiculteur.

La production et la transformation de miel offrent des opportunités de création d’activités génératrices de revenus. Par ailleurs, ce secteur est ouvert aux femmes, aux jeunes et aux personnes de tout âge.Savez-vous que l’apiculture est une filière qui favorise l’intégration du genre? En effet, différentes catégories d’individus peuvent s’y lancer à travers: la production et la collecte de miel, la distribution des produits issus de la ruche, la fabrication de cosmétiques à base de miel, la production des liqueurs de miel…

Le miel blanc d’Oku: un produit d’exception

Et si nous parlions du miel blanc d’Oku , récolté avec des techniques issu dil est remarquable par sa couleur blanche et son aspect crémeux. Il bénéficie de l’Indication Géographique Protégée (IGP) depuis 2012.miel doux et crémeux légèrement granuleux, Le miel d’Oku est récolté grâce à des méthodes ancestrales, dans la forêt tropicale protégée de Kilum-Ijim, entre 2000 et 3000 mètres d’altitude. La forêt de Kilum-Ijim fait l’objet d’un programme de gestion communautaire. Couvrant une superficie de 20 000 ha, elle offre une exceptionnelle biodiversité : richesse floristique, oiseaux endémiques, et singes uniques s’y côtoient. Ce riche écosystème fournit des services écosystémiques indispensables, dont la production de produits forestiers non-ligneux (miel, champignons, produits médicinaux…) essentiels dans les activités économiques des communautés locales.
Couleur : couleur blanche contraste à crème (en fonction de la température)
Goût : sucré, légèrement acide, frais en bouche avec des arômes de fleurs et d’agrumes

Rentabiliser les produits de la ruche en coopérative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.